Tarım: sorunlar ve kirlilik, yeni teknolojiler ve çözümlerPotager (süper) 04 tembel (800m)

Tarım ve toprak. Kirlilik kontrolü, toprak ıslahı, humus ve yeni tarım teknikleri.
kullanıcı avatarı
nico239
Econologue uzmanı
Econologue uzmanı
mesajlar: 4415
yazıtı: 31/05/17, 15:43
Yer: 04
x 455

Re: (büyük) 04 tembel Mutfak Bahçe (800m)

okunmamış Mesaj yılından beri nico239 » 21/10/19, 15:42

Quelqu'un connait-il ces champignons?

Nous on est nuls...


Ceux la sont dans la serre

champignon_(serre)_1.jpg
champignon_(serre)_1.jpg (72.96 Kio) Consulté 169 fois



champignon_(serre)_2.jpg
champignon_(serre)_2.jpg (61.78 Kio) Consulté 169 fois



champignon_(serre)_3.jpg
champignon_(serre)_3.jpg (66.42 Kio) Consulté 169 fois



Celui là dans un coffre

champignon coffre.jpg
champignon coffre.jpg (52.83 Kio) Consulté 169 fois
0 x

kullanıcı avatarı
nico239
Econologue uzmanı
Econologue uzmanı
mesajlar: 4415
yazıtı: 31/05/17, 15:43
Yer: 04
x 455

Re: (büyük) 04 tembel Mutfak Bahçe (800m)

okunmamış Mesaj yılından beri nico239 » 21/10/19, 16:13

Suite à ton post dans le sujet sur la Sarthe
agriculture/le-chemin-laborieux-vers-mon-hamac-un-superbe-roncier-dans-la-sarthe-t15768.html

Did67 yazdı:Son bir yeşil salatalık tutam var, bir salatalık yiyeceğim, yaya olarak, teorik olarak, ölü külleme olan ...

Bu rahatsız edici "deneyimlerin" daha da fazla olduğuna dikkat edin, eğer biri bununla ya da perlimpinpin tozuyla baş etmenin yeterli olduğunu düşünmesinin yeterli olduğunu düşünürse (eğer saklamak zor olmazsa) tedavi edilmeyen bir tanık). Ağın en inatçı salakları arasında sayılan efsaneler böyle doğar!

Bunu yaptım, işe yarıyor! Evet, ama hiçbir şey yapmadım ve bu da gerçekten etkili oldu !!!


Suite à ta dernière phrase voici un retour du moment....

J'avais de l'oidium sur les courgettes...

Même s'il «parait» que ce n'est pas néfaste pour la plante j'ai donc coupé les feuilles qui était trop atteintes.

En cet automne plus besoin d'arroser à l'asperseur.

Un petit passage manuel suffit

Pour la plupart des plants je faisais donc attention à ne pas arroser les feuilles de courgettes.

Malgré tout il ramassaient des éclaboussures et se retrouvaient un peu humides après l'arrosage de la terre des coffres dans lesquels j'avais semé.
Et redéveloppaient de l'oidium...

Pour les plants que je pensais devoir couper un jour ou l'autre en revanche j'arrosais l'ensemble de la planche sans me soucier des feuilles de courgettes et j'y allais donc à «grande eau» en plein sur les feuilles.

Et là bizarrement plus d'oidium.

Du coup je me suis mis à mouiller (plus qu'arroser) à «grande eau» les feuilles des plants les uns après les autres et même constat : plus d'oidium et des feuilles d'un vert éclatant.

Les photos de ce matin de tous les plants encore en culture sans exception...

plants_de_courgettes_arrosés_à_grande_eau_1.JPG
plants_de_courgettes_arrosés_à_grande_eau_1.JPG (143.96 Kio) Consulté 165 fois



plants_de_courgettes_arrosés_à_grande_eau_2.JPG
plants_de_courgettes_arrosés_à_grande_eau_2.JPG (103.63 Kio) Consulté 165 fois



plants_de_courgettes_arrosés_à_grande_eau_3.JPG
plants_de_courgettes_arrosés_à_grande_eau_3.JPG (129.92 Kio) Consulté 165 fois



plants_de_courgettes_arrosés_à_grande_eau_4.JPG
plants_de_courgettes_arrosés_à_grande_eau_4.JPG (90.84 Kio) Consulté 165 fois



plants_de_courgettes_arrosés_à_grande_eau_5.JPG
plants_de_courgettes_arrosés_à_grande_eau_5.JPG (138.59 Kio) Consulté 165 fois



plants_de_courgettes_arrosés_à_grande_eau_6.JPG
plants_de_courgettes_arrosés_à_grande_eau_6.JPG (130.32 Kio) Consulté 165 fois



plants_de_courgettes_arrosés_à_grande_eau_7.JPG
plants_de_courgettes_arrosés_à_grande_eau_7.JPG (124.12 Kio) Consulté 165 fois



plants_de_courgettes_arrosés_à_grande_eau_8.JPG
plants_de_courgettes_arrosés_à_grande_eau_8.JPG (94.29 Kio) Consulté 165 fois



plants_de_courgettes_arrosés_à_grande_eau_9.JPG
plants_de_courgettes_arrosés_à_grande_eau_9.JPG (125.04 Kio) Consulté 165 fois




Et enfin celui qui n'a pas été régulièrement mouillé mais qui a bénéficié de l'humidité de la nuit et du matin a bien redéveloppé l'oidium

plant de courgette non arrosé.JPG
plant de courgette non arrosé.JPG (122.04 Kio) Consulté 165 fois




Pourquoi cette différence?
Bilmiyorum


L'oidium craindrait-il le «trop d'eau»?, l'eau ruisselante? L'eau froide?
Ne lui faut-il que de l'humidité plus à température ambiante?
Et pas l'eau directe?
Commence-t-il à se développer mais que l'eau douchée sur les feuilles le perturbe?
Les dernières températures étaient particulièrement douces et au dessus de 10 la nuit (12 cette nuit) mais le temps sec, du coup l'hygrométrie nécessaire au développement de l'oidium était-elle trop faible et les températures pas assez chaudes ou froides?
Le tout combiné avec cet arrosage direct?


Bilmiyorum

Ceci dit ça fait 24h qu'il pleut...
Et là de l'humidité ambiante y en a : l'hygromètre annonce 95% et la température est un peu au dessus de 10...
Donc on va pouvoir observer comment tout cela ressort de cette pluie (il est clair que les coffres sont ouverts.)

NB j'ai fait pareil avec les tomates encore en place : grande eau partout et... rien non plus alors que j'avais du couper à qui mieux mieux il y a 15 jours 3 semaines.
0 x
kullanıcı avatarı
Diabolorent
Ben econologic anlıyorum
Ben econologic anlıyorum
mesajlar: 155
yazıtı: 13/02/18, 16:37
Yer: Digne les Bains
x 26

Re: (büyük) 04 tembel Mutfak Bahçe (800m)

okunmamış Mesaj yılından beri Diabolorent » 21/10/19, 16:46

İlk mantar için, ayakların çizilmesi, çok düzensiz bir şekle sahip olmasına rağmen istiridye mantarına benziyor ... ama açıkça yanılıyor olabilirim.
0 x
Jiddu Krishnamurti, "Hasta bir topluma iyi adapte olmak iyi bir zihinsel sağlık işareti değildir".
kullanıcı avatarı
nico239
Econologue uzmanı
Econologue uzmanı
mesajlar: 4415
yazıtı: 31/05/17, 15:43
Yer: 04
x 455

Re: (büyük) 04 tembel Mutfak Bahçe (800m)

okunmamış Mesaj yılından beri nico239 » 21/10/19, 17:38

Alors j'ai téléchargé champignouf sur mon téléphone.

Et il semble bien que ce soit une helvelle crépue

Observations: c’est un champignon à rejeter comme toutes les Helvelles et les Gyromitres. Il est susceptible de provoquer des intoxications parfois graves en cas de consommation excessive ou mal cuit. De plus sa chair est coriace et sans saveur.

:şok: Fermez le ban : Mrgreen:

http://mycologia34.canalblog.com/archiv ... 11439.html



On recherche le second...
0 x
kullanıcı avatarı
Did67
arabulucu
arabulucu
mesajlar: 16053
yazıtı: 20/01/08, 16:34
Yer: Alsas
x 6471

Re: (büyük) 04 tembel Mutfak Bahçe (800m)

okunmamış Mesaj yılından beri Did67 » 21/10/19, 18:55

Voilà ce que dit ePhytia (INRA) :


Conditions favorables à leur développement*



Contrairement à beaucoup de champignons parasites des cucurbitacées, les Oïdiums n'ont pas besoin de la présence d'un film d'eau sur les feuilles pour se développer. De plus, au contact de l'eau, les conidies sont plus ou moins altérées, ce qui peut expliquer la stagnation des épidémies durant des périodes pluvieuses.

La température n'est pas un facteur limitant de leur développement qui a lieu entre 10 et 35°C, l'optimum se situant aux alentours de 23-26°C. Leur cycle de développement est relativement court : entre la contamination par les conidies et l'apparition de taches d'oïdium, il peut s'écouler environ 5 à 7 jours. La répartition des deux espèces d'oïdium au cours de l'année, suivant les régions et le type de culture, indique qu'elles ont probablement des exigences climatiques légèrement différentes. G. cichoracearum aurait un développement optimum entre 15 et 26°C sans besoin forcément d'hygrométries très élevées, celui de P. xanthi se situerait entre 15 et 21°C en présence d'humidité. Ces tendances sont parfois à relativiser en fonction des zones de production, des modes de production utilisés…

De plus, notons que l'oïdium apparaît souvent plus grave sur les plantes et les feuilles situées plutôt à l'ombre ou l'intérieur du couvert végétal, en particulier si leur croissance est vigoureuse et sous l'influence de fumures azotées excessives. Les jeunes plantes semblent moins sensibles à cette maladie, ainsi que les tissus sénescents.
La lumière directe et les fortes températures supérieures à 38°C limite le développement de l'oïdium.
0 x

kullanıcı avatarı
nico239
Econologue uzmanı
Econologue uzmanı
mesajlar: 4415
yazıtı: 31/05/17, 15:43
Yer: 04
x 455

Re: (büyük) 04 tembel Mutfak Bahçe (800m)

okunmamış Mesaj yılından beri nico239 » 21/10/19, 22:32

Did67 yazdı:Voilà ce que dit ePhytia (INRA) :

Conditions favorables à leur développement*

Contrairement à beaucoup de champignons parasites des cucurbitacées, les Oïdiums n'ont pas besoin de la présence d'un film d'eau sur les feuilles pour se développer. De plus, au contact de l'eau, les conidies sont plus ou moins altérées, ce qui peut expliquer la stagnation des épidémies durant des périodes pluvieuses.



Ah merci.

Ça expliquerait le phénomène alors?

En mouillant les feuilles à «grande eau» régulièrement on pourrait limiter (voire annihiler?) la propagation?

En fait comme j'ai fait pas mal de semis et comme ma couverture c'est une espèce de mélange très très léger que j'ai récupéré au centre équestre, il sèche très vite et donc j'ai été obligé de mouiller souvent et du coup j'en ai profité pour en balancer au fur et à mesure de mes observation sur tous les plants de courgettes les uns après les autres et par déviation sur tout sans distinction d'ailleurs.

Bon eh ben on va poursuivre l'expérience.
0 x
kullanıcı avatarı
nico239
Econologue uzmanı
Econologue uzmanı
mesajlar: 4415
yazıtı: 31/05/17, 15:43
Yer: 04
x 455

Re: (büyük) 04 tembel Mutfak Bahçe (800m)

okunmamış Mesaj yılından beri nico239 » 22/10/19, 02:12

En farfouillant un peu sur le sujet

Wikipedia.... pas mal, il y a l'élément de la réponse qui pourrait être il faut l'asperger d'eau pour ralentir/empêcher/diminuer (j'en sais rien encore) son développement.
L'oïdium est hydrophile.
ama
il ne suffit pas de l'asperger d'eau pour éviter son développement..... sans doute mais je ne sais pas trop, des plantes atteintes semblent s'être refaites mais bon qui le croira :?:


Un autre site....
https://www.un-jardin-bio.com/oidium-au-potager/
Comme pour toutes les maladies ou même attaques de ravageurs, les choses se jouent principalement en amont.
C’est donc par des moyens préventifs que l’on parviendra à contenir l’oïdium. Et c’est d’ailleurs certainement en partie pour ces raisons que mes cultures en sont indemnes, malgré des conditions (pluies fréquentes et belles températures à suivre) actuellement bien favorables à son développement.

C'est curieux car la «réponse» (si c'est effectivement la bonne) est dans l'énoncé : la pluie
S'ensuit un catalogue pharmaceutique complet de traitements
Mais le côté «bonne santé» est aussi mis en valeur c'est bien.


Je passe les dizaines de site qui disent de ne pas arroser les feuilles pour éviter l'oidium....



Mais Ephytia (sur lequel je suis retombé avec un moteur de recherche) mentionne que la solution de... l'eau, est connue depuis belle lurette : mince alors...
http://ephytia.inra.fr/fr/C/8083/Courge ... protection

«Rappelons que la pulvérisation ou la brumisation d’eau sur les plantes est une méthode connue depuis très longtemps pour contrôler les oïdiums des cultures.
Elle devra être pratiquée le matin afin que les plantes aient le temps de ressuyer et de sécher rapidement afin de ne pas favoriser d’autres agents pathogènes.»




Mais alors POURQUOI, si c'est connu depuis TRÈS LONGTEMPS le conseil contraire est-il si répandu, voire quasiment dogmatiquement énoncé :şok: :?: :?: :?:



En revanche si la solution de l'eau corrobore tout à fait mes observations récentes je suis plus réservé sur le mode brumisation ou pulvérisation.

Il m'avait plutôt semblé que c'était justement les éclaboussures et le peu d'eau qui favoriseraient (conditionnel de rigueur) son développement.

Alors qu'un arrosage franc et massif en limitait (totalement à cette heure après une 15aine de jours de «traitement à.... l'eau») l'apparition.

Enfin je ne sais pas trop comment interpréter leur verbe «contrôler»
1. limiter l'apparition
2. limiter la propagation APRÈS l'apparition

Alors il est vrai que j'ai pensé que grâce à ces arrosages réguliers et directs pourraient faire reculer l'oidium...

Comme j'avais beaucoup taillé je ne saurais trop dire.

Mais j'avais tout de même laissé quelques feuilles bien atteintes sur 2 plants
L'un sur lequel reposait le châssis en rouleau (forcément c'est un coffre qui fait 20cm de haut d'où la rehausse avec les pavés) au cours des nuits fraiches : et ça se voit de suite que les feuilles n'aiment pas trop être esquichées et au contact de la bâche humide.

Et en recherchant les photos précédentes du 13 octobre c'est vrai qu'il görünüyor y avoir un léger mieux
Même si les appareils de prise de vue différent accentuent un poil le côté bonne santé

13 octobre 2019.jpg
13 octobre 2019.jpg (100.33 Kio) Consulté 114 fois


Resim





Et un autre bien atteint mais que j'avais laissé tel quel ... pour voir.


arrosage_13_octobre_1.jpg
arrosage_13_octobre_1.jpg (199.61 Kio) Consulté 114 fois


arrosage_13_octobre_3.jpg
arrosage_13_octobre_3.jpg (78.21 Kio) Consulté 114 fois


arrosage_13_octobre_2.jpg
arrosage_13_octobre_2.jpg (142.86 Kio) Consulté 114 fois





et la photo d'aujourd'hui

Resim

Les feuilles du bas demeurent plutôt atteintes mais pas (ou pas trop) celles du haut...


Donc il y a peut-être bien un »contrôle» voire une petite diminution...
0 x
kullanıcı avatarı
Did67
arabulucu
arabulucu
mesajlar: 16053
yazıtı: 20/01/08, 16:34
Yer: Alsas
x 6471

Re: (büyük) 04 tembel Mutfak Bahçe (800m)

okunmamış Mesaj yılından beri Did67 » 22/10/19, 09:29

Tes recherches illustrent parfaitement quelque chose en quoi je crois très fort : on "voit ce que l'on croit"...

Donc même quand ils "voient" que la pluie "guérit" l'oïdum, ils n'y croient pas. Et se cherchent d'autres explications... Ce serait des gamins, on dirait qu'ils cherchent des excuses !

Tu rajoutes le fait que le jardinier de type "paradigme 1" ("qu'est ce qu'il faut je fasse pour que ça marche ?" ; 'sans moi, les plantes ne pousseront jamais !) passe l’essentiel de son intelligence à trouver des "prétextes pour agir"... Donc il "voit" ce qu'il "croit" et valide ses poudres de perlimpinpin (car, en plus, top rarement, il fait des essais "toutes choses égales par ailleurs !").

Ceci n'est que ma conviction.

Mais ePhytia mets des photos montrant clairement que les mecs qui écrivent ça, ils regardent dans un microscope (et ont du mal à voir quand même !!! Ils le reconnaissent !). Ils distinguent des conidies, etc...
0 x
Moindreffor
Econologue uzmanı
Econologue uzmanı
mesajlar: 3168
yazıtı: 27/05/17, 22:20
Yer: North ve Aisne arasındaki sınır
x 522

Re: (büyük) 04 tembel Mutfak Bahçe (800m)

okunmamış Mesaj yılından beri Moindreffor » 22/10/19, 11:56

Did67 yazdı:Tes recherches illustrent parfaitement quelque chose en quoi je crois très fort : on "voit ce que l'on croit"...

Donc même quand ils "voient" que la pluie "guérit" l'oïdum, ils n'y croient pas. Et se cherchent d'autres explications... Ce serait des gamins, on dirait qu'ils cherchent des excuses !

Tu rajoutes le fait que le jardinier de type "paradigme 1" ("qu'est ce qu'il faut je fasse pour que ça marche ?" ; 'sans moi, les plantes ne pousseront jamais !) passe l’essentiel de son intelligence à trouver des "prétextes pour agir"... Donc il "voit" ce qu'il "croit" et valide ses poudres de perlimpinpin (car, en plus, top rarement, il fait des essais "toutes choses égales par ailleurs !").

Ceci n'est que ma conviction.

Mais ePhytia mets des photos montrant clairement que les mecs qui écrivent ça, ils regardent dans un microscope (et ont du mal à voir quand même !!! Ils le reconnaissent !). Ils distinguent des conidies, etc...

ben traiter l'oïdium avec de l'eau claire, faut dire que ça c'est du traitement à très haute valeur ajoutée : Mrgreen:
dans notre recherche de traitement contre tout, on a du trouver un traitement contre l'oïdium et donc on l'a appliqué en perdant du même coup le traitement ancestral du simple usage de l'eau
j'ai discuté avec un médecin libanais qui se plaignait qu'en France on avait des médicaments pour tout, alors que dans son pays on manquait des traitements les plus modernes mais qu'on soignait les "bobos" sans médocs, la fatigue en mangeant des oranges, la constipation en buvant et marchant, le manque de potassium en mangeant des fruits secs et ainsi de suite

donc dès qu'on possède un traitement, on oublie très vite qu'il existe souvent une autre voie, encore une démonstration ici
1 x
"En büyük kulakları olanları en iyi duyanlar değil"
(Benden)
kullanıcı avatarı
nico239
Econologue uzmanı
Econologue uzmanı
mesajlar: 4415
yazıtı: 31/05/17, 15:43
Yer: 04
x 455

Re: (büyük) 04 tembel Mutfak Bahçe (800m)

okunmamış Mesaj yılından beri nico239 » 22/10/19, 14:23

Did67 yazdı:Tes recherches
euh n'exagérons rien : Mrgreen: ... mes «observations» suffit amplement



Did67 yazdı:Tes recherches illustrent parfaitement quelque chose en quoi je crois très fort : on "voit ce que l'on croit"...

Donc même quand ils "voient" que la pluie "guérit" l'oïdum, ils n'y croient pas. Et se cherchent d'autres explications... Ce serait des gamins, on dirait qu'ils cherchent des excuses !

Tu rajoutes le fait que le jardinier de type "paradigme 1" ("qu'est ce qu'il faut je fasse pour que ça marche ?" ; 'sans moi, les plantes ne pousseront jamais !) passe l’essentiel de son intelligence à trouver des "prétextes pour agir"... Donc il "voit" ce qu'il "croit" et valide ses poudres de perlimpinpin (car, en plus, top rarement, il fait des essais "toutes choses égales par ailleurs !").

Ceci n'est que ma conviction.


Oui c'est assez stupéfiant.

«Chaque» jardinier serait-il un démiurge en puissance qui s'ignore? Resim



Did67 yazdı:Mais ePhytia mets des photos montrant clairement que les mecs qui écrivent ça, ils regardent dans un microscope (et ont du mal à voir quand même !!! Ils le reconnaissent !). Ils distinguent des conidies, etc...


Je pige pas ce que tu veux dire :şok: :?: :?: :?:
0 x




  • Benzer konular
    Cevaplar
    İzlenme
    Son Mesaj

": Sorunlar ve kirlilik, yeni teknikler ve çözümler Tarım" Geri

Kimler?

Bunu gezen kullanıcılar forum : Kayıtlı kullanıcı ve 2 misafir yok